ARRET FESSENHEIM CONTRE GAZ DE SCHISTE dans le Haut Rhin ? Pour ou contre ?

Seriez vous favorables à la fermeture de Fessenheim et à l'ouverture, dans le même département (s’il y a du GdSch),  d’exploitation gaz de schiste, à titre expérimental ?

 

Le candidat François Hollande s'était engagé dans un accord avec les Verts à fermer Fessenheim. Depuis sous la pression du lobby nucléaire et de la CGT (2000 emplois), il hésite à fermer cette centrale.

 

L'interdiction de forage de gaz de schiste voté (le 30 juin 2011) sous Nicolas Sarkozy n'a pas été remise en cause. Les Verts s'y opposent toujours fermement.

Pourquoi ne pas autoriser l'exploitation de gaz de schiste uniquement dans le département du Haut Rhin (68) contre la fermeture de Fessenheim. Quitte à être pollué, ne vaut il pas mieux prendre des risques avec le  gaz de schiste qu'avec le nucléaire ?

 

Cette exploitation du gaz de schiste devrait se faire sous le contrôle …… d'un membre d'EELV, car il ne faudra pas compter sur le ou les producteurs de gaz de schiste pour nous dire la quantité d'eau pompée et le degré de pollution des nappes phréatiques.
Ils auraient plutôt tendance à nous dire que la nappe phréatique n'a pas baissé et que l´eau est aussi pure qu'au départ. Raison pour laquelle il serait indispensable qu'un élu vert ait tout pouvoir sur les contrôles sans pour autant arrêter la production.

 

Et la pollution qui s'en suivra ? Les sénateurs viennent de proposer d’inscrire dans le code civil le « préjudice écologique »: « toute personne qui crée un dommage à l’environnement est tenue de le réparer ». Il est essentiel que les pollueurs soient les payeurs. Si les chinois et les américains veulent faire de leur pays une poubelle, libre à eux, mais chez nous, celui qui salit la maison, la nettoie et à SES FRAIS.

 

Que ceux qui seraient contre ce troc, ce marchandage, sachent bien le drame social  et industriel qui est en train de ce mettre en place en France. Le Monde titrait le 29 mai 2013  « Le plastique européen menacé par l'industrie américaine ». L’emploi  industriel continue à décliner.

L'exploitation du  gaz de schiste aux USA  a divisé par 4 le prix du gaz, la chimie française est menacée, l'industrie des plastiques aussi. Que ceux qui ne sont pas convaincus lisent les articles cités en bas de page.

Une fois les usines en voie de fermeture ce sera trop tard.

 

Et pourquoi fermer Fessenheim ?  Outre le fait que c'est la plus vielle centrale de France, un expert précisait dans Le Monde qu'il vaut mieux la fermer maintenant, plutôt que de devoir toutes les fermer (pour raison d’âge) en même temps plus tard. Une gestion échelonnée des fermetures est sans aucun doute plus raisonnable qu'une fermeture de toutes les centrales à une période identique. Nous ne prendrons pas partie  sur l'ouverture ou non de nouvelles centrales.
Le tout nucléaire a un inconvénient, il nous conduit à délaisser les autres énergies, à y consacrer moins d'investissements.  Alors que les allemands choisissent la direction inverse. Et si c'étaient  eux qui avaient raison ?  L'avenir assez proche nous le dira.

 

Pendant que nous y sommes, nous devrions  encourager les recherches sur d’autres méthodes d'exploitation des gaz de schiste, tel que « ’extraction exothermique, voie d’avenir pour le gaz de schiste ?». D’autres recherches sont financées  par Total.

 

Pourquoi ne pas faire un essai  d’exploitation et fermer en même temps Fessenheim ?

 

 

NB : il n’y a pas unanimité entre les rédacteurs de pupi.fr sur cet article

 

                                                                                                                                                Le 13 juillet 2013

 

Nous avons joint une longue liste d’articles sur le Gaz de schiste pour que chacun puisse peser le pour le contre


le GdSch fait trembler la terre
GdSch la fin
Berlin veut autoriser l’extraction sous conditions
GdSch les Yankees divisés
Les producteurs de bière allemande contre le GdSch
Le plastique européen menacé par le GdSch américain  
Deux  parlementaires pour le GdSch
La chimie américaine renait grâce au GdSch
L’eau potable polluée par les gaz de schiste aux Etats Unis
Bouleversement énergétique ou feu de paille financier ?

Les français plus sensibles  au potentiel d’activité et d’emplois
 



Réagir


CAPTCHA