Mes amis les patrons, partagez le pouvoir et les profits

Le conseil , il n'est pas prononcé par un gauchiste, par un syndicaliste , mais par Jean Peyrelevade , ancien président du Crédit Lyonnais.

 

Pour réduire les inégaltés  et accroitre la croissance (sobre de préférence) il n'y aura  pas d'autre moyen dans le monde.  Si le capitalisme actuel ne s'y soumet pas (en Allemagne les patrons ont bien fini par acepter la cogestion), il faudra s'attendre au pire..

 

intervention de J. Peyrelevade

 

 

NB : publié par le Nouvel Observateur

 

 

                                                                                        François Escoffier   17 avril 2018

 


Réagir


CAPTCHA